La zone de confort, c’est notre bulle, la zone où on se sent bien, où on est à l’aise, où on est en sécurité et où on a confiance en nous. Ce sont nos habitudes et notre routine qui créent notre zone de confort. On est plus à l’aise avec ce que l’on connaît et avec ce que l’on fait habituellement. Si la routine est rompue, cela cause des malaises et du stress. Cependant, pour faire des rencontres et pour être plus attirant, il faut sortir de cette zone de confort. Pour vous aider, suivez le guide. Faites aussi la lecture de Les erreurs qui nuisent à votre vie sociale.

 

Nos conseils pour sortir de la zone de confort

L’identification de la zone de confort : Avant de sortir de votre zone de confort pour développer de nouvelles capacités et pour saisir de nouvelles opportunités, identifiez votre zone de confort, et maîtrisez vos limites. Le but est que vous appreniez à mieux vous connaître et à prendre conscience que votre zone de confort existe tout en comprenant qu’elle est faite de croyances et d’habitudes. Vos comportements et vos habitudes sont-ils en harmonie avec votre mode de vie ? Quels sont vos qualités et vos atouts ? Est-ce que cela vous permet de répondre aux défis que vous devrez faire face ? Est-ce que toutes vos habitudes ne seraient pas inspirées par des influences extérieures ? Répondez à ces questions pour vraiment délimiter votre zone de confort.

 

booster l'estime de soiLa sortie progressive : Pensez aux petites actions que vous faites tous les jours, et pensez à cela de manière différente après, examinez ce qui passe en vous. Vous pourrez prendre un chemin différent pour vous rendre au travail, aller dans un autre supermarché, tester de nouveaux plats, marcher en regardant les détails autour de vous… Cela vous aidera à voir des activités simples sous un nouvel angle et à ne pas avoir peur du changement de routine. C’est à réaliser petit à petit à l’imprévu et à l’inattendu. Essayez, c’est simple, vous n’avez rien à perdre, bien au contraire.

 

Un petit défi par semaine : Afin de repousser vos limites, faites chaque semaine un petit défi. Vous pourrez poser une question pendant une réunion, prendre la parole en public, faire une tâche que vous faites habituellement à 2 ou à plusieurs, convier des amis chez vous… Qu’importe ce que c’est, le plus important est que vous travaillez réellement sur vos limites et vos appréhensions. Au terme de ces petits défis par semaine, considérez bien ce que vous ressentez, étudiez le plus difficile, et vous constaterez que les difficultés ne sont pas là où vous les aviez créées.

 

Quelque chose de nouveau chaque jour : Sortir de votre zone de confort, c’est également avoir de nouvelles connaissances afin que vous vous exposiez à de nouvelles expériences, intérêts et opinions. Cela peut être le fait d’apprendre une langue, un instrument de musique, de la danse, la cuisine… les domaines sont tellement larges, et vous pourrez en profiter pour apprendre quelque chose en lien avec votre passion. En plus d’élargir vos talents et vos compétences, vous allez booster votre confiance en vous.

 

Le cercle social : Pour sortir de votre bulle, de votre routine, et pour changer de cadre de référence, rencontrez de nouvelles personnes. Préférez les gens que vous n’avez pas l’habitude de fréquenter pour découvrir différentes façons de vivre et de penser. Vous verrez qu’ils seront pour vous une source d’inspiration. Alors, sortez de votre zone de confort pour votre propre développement personnel.